Si porter des lunettes est actuellement très tendance, cela n’a pas toujours été le cas.
Car venue du fin fond des âges, la lunette a revêtu de nombreuses formes et séduit des publics très différents. Tour à tour réservée à une élite, moquée ou adulée ; retour sur l’Histoire de ce petit objet indispensable ! Que l’on en ait médicalement besoin … ou pas !

La petite histoire de la lunette.

A vrai dire, si la lunette est devenue un indispensable de notre époque moderne ; il s’avère cependant qu’il s’agit là d’un objet qui traverser les âges … La toute première mention de lentilles grossissantes serties à l’aide d’une monture se retrouve dès le Xème siècle. Un assortiment certes beaucoup plus rudimentaire que nos actuelles lunettes mais tout de même prometteur ! Et le Moyen-Age en sera également friand, offrant aux lunettes leur laisser passer pour l’époque moderne. Du reste, les modèles de différente sortes afflueront : pince nez (posé sur l’arête du nez), monocle (maintenu par l’arcade sourcilière) ou encore lorgnons. Et c’est en 1760 qu’apparaîtront les premières lunettes bifocales, fabriquées pour l’éminent Benjamin Franklin. Pour autant, ces petits bijoux si pratiques au quotidien furent un temps réservés à une élite ; laquelle pouvait supporter le coût inhérent à cet objet de confort. Il faudra attendre 1945 et l’apparition du plastique pour que la paire de lunette se démocratise et envahisse notamment les salles de classes. Où, il faut bien l’admettre, elle sera plus ou moins bien accueillie. En effet, nombreux sont ceux qui redoutaient de devoir porter des lunettes ; cet accessoire pourtant bien utile étant alors associé à la vieillesse, à la défaillance ou à la sévérité. Et par conséquent, sujet à de nombreuses moqueries. Cependant, de l’eau a coulé sous les ponts et les lunettes sont aujourd’hui en plein essor. Car bien loin de l’image peu chaleureuse qu’elle évoquait il y a encore une vingtaine d’années, elle est aujourd’hui reconnue comme un accessoire de mode à part entière ! A tel point que de nombreux dandys et fashionistas optent pour le port de lunettes de vue … sans correction. Afin de pouvoir s’offrir eux aussi ce petit plus au style inimitable !
Une renversement de situation inattendu et suscité notamment par la passion, le savoir faire et la fibre artistique des créateurs de montures qui font des lunettes de vue d’aujourd’hui de véritables objets de niche que tout le monde s’arrache !

La lunette : un objet mode incontournable.

A vrai dire, la lunette du XXIème siècle a bien changé. Là où elle était auparavant conventionnelle et un brin ennuyeuse, elle se conçoit aujourd’hui comme une petite œuvre d’Art à part entière. En effet, les créateurs de montures ont bien compris la relation paradoxale qui existe entre la lunette et son porteur. C’est-à-dire une réelle dépendance de ce dernier à cet objet pourtant un temps si décrié. Or, c’est là tout le génie des designers qui revisitent la lunette pour en faire l’accessoire dont on ne saurait se passer. Poussant ainsi le grand public à adopter en masse (voire à envier) un objet autrefois redouté. Et pour ce faire, les idées ne manquent pas. Finies les lunettes qui mangent le visage et défigurent ! Montures en bois ou géométriques, colorées ou transparentes, fines ou imposantes, un aspect rétro ou moderne ; les lunettes ont le vent en poupe et se prêtent à toutes les envies ! Tout en encadrant parfaitement la morphologie de leurs porteurs et en s’adaptant à leur style pour devenir le prolongement de leur personnalité élégante, trendy ou décalée. Une vraie révolution pour l’industrie de la lunette et pour ceux qui en ont besoin ! Car ils peuvent désormais faire de cet accessoire qu’ils portent si souvent un allié de choix ! Et quant à ceux qui n’en ont pas vraiment besoin ? Peu importe, il existe une paire de lunettes pour eux aussi !
Sacrée épopée pour un outil un temps exclusivement médical finalement devenu prodige de la mode !

Cet article est une contribution libre rédigée par un auteur partenaire et non par la société elle-même.