La rentrée arrive et avec elle, le temps des changements après un Eté bien rempli. Nouvel emploi du temps, nouvelle garde-robe, nouvelles activités, nouvel agenda … et pourquoi pas nouvelles lunettes ? Trop souvent négligé, le changement de lunettes peut pourtant devenir une nécessité et il convient de savoir l’appréhender correctement. Car dans le cas contraire et au vu de la difficulté d’obtenir un rendez-vous avec un spécialiste dans ce contexte de crise sanitaire, vous risqueriez de devoir attendre longtemps avant d’obtenir la précieuse ordonnance. Le tout au détriment de votre vue, ce qui ne manquera pas d’impacter tout votre quotidien. Dès lors, voici quelques raisons d’ajouter l’achat d’une nouvelle paire de lunettes à votre « to-do list » de rentrée :

Le délai de 2 à 3 ans est passé.

De manière générale, il est conseillé de changer ses lunettes tous les deux à trois ans maximum. C’est du reste la fréquence préconisée par l’assurance maladie qui rembourse les équipements oculaires à raison d’une fois tous les deux ans pour les adultes (à partir de 16 ans). En outre, il est nécessaire d’être en possession d’une ordonnance datant de moins de 5 ans pour les moins de 42 ans. Au delà, notez que celle-ci devra dater de moins de 3 ans. Pour autant, il s’agit là de généralités. Et du cas où la vue s’est stabilisée. Mais il peut malheureusement arriver que celle-ci se dégrade, ce qui peut entrainer l’octroi d’un remboursement anticipé. Et vous permettre de vous offrir des lunettes plus adaptées avant l’écoulement du délai habituel. Pour ce faire, il vous suffira de faire constater le changement de capacités visuelles par votre ophtalmologue. Sa prescription mise à jour suffira à ouvrir de nouveaux droits. Dès lors, la question se pose de savoir quand consulter celui-ci. Et à ce propos, certains signes doivent vous alerter …

Apparition d’une perte de vision nocturne.

A vrai dire, la perte de vision nocturne est l’une des premières alertes à prendre en compte. Car elle est l’un des signes emblématiques d’une correction insuffisante. Et par conséquent, de la nécessité de changer de lunettes au plus vite ! Et ce d’autant plus si votre rythme de vie vous impose de conduire de nuit. Alors ne perdez pas de temps et prenez un rendez-vous au plus vite pour éviter tout risque d’accident. Et gagner en confort oculaire et acuité visuelle.

Ceci dit, ce n’est pas là la seule exception à la règle des 2/3 ans. Rendez-vous prochainement pour en savoir plus …

Cet article est une contribution libre rédigée par un auteur partenaire et non par la société elle-même.